How To Get The Best Mortgage Rate

Buying a home? We bet you want a low mortgage rate. Of course you do! Paying less in housing costs each and every month is the ideal situation that anyone would choose, and housing costs are arguably going to be the biggest expense in just about anyone’s life. After all, buying a home is one of the most expensive purchases most people will ever make. 
 
The median home value in the last year is around $231,000 and most people don’t have that kind of cash sitting in the bank, which necessitates mortgage loans as a necessary part of buying a home. When you sign your mortgage agreement, you’re voluntarily submitting to the terms it outlines in full – including your mortgage rate, which determines how much you’ll pay each month in housing costs. 
 
You want these costs to be as low as possible – The mortgage rate, type of mortgage, and length of time you have to repay the mortgage can make a huge difference in how long you are making monthly payments. Even lowering your rate by one percent can save you thousands of dollars in interest over the life of your loan. Sound like something you want to do? Of course it does! 
 
But how can you ensure that your mortgage rate is lower than average? Is there anything at all you can do to have any effect on this? What steps should you take to make sure your monthly housing costs are not overwhelming on your finances? We’ll dive deeper into these questions here. This is how you can get the best mortgage rate of everyone that you know! 
 
Improve Your Credit Score
This is, arguably, in almost every “how to get a mortgage” article on the internet, and for good reason. Your credit score is one of the most important factors as far as your mortgage rate goes. It can mean the difference between getting a low rate or a high one from the very beginning. Lenders use credit scores, first and foremost, as a benchmark in deciding a potential home buyer’s ability to repay the debt of their mortgage loan. If their credit score is high, it signifies to the lender that the potential home buyer is responsible financially, and they’re more likely to have their loan application approved – and offered better rates. 
 
Improve Your Employment History 
If you want a lower mortgage rate, you should also look into improving your employment history. It plays into the same kind of idea as improving your credit score. Think of it from the point of view of a lender. Someone who has stayed with their job for a very long time is likely more responsible than someone who jumps from job to job every few months. You’re more likely to be offered a reasonable mortgage rate if you’re an employee, too. Those who are self-employed or work as freelancers or independent contractors are considered a higher risk than those who are employed by a company. It can also be more difficult to qualify yourself as a lower risk home buyer if you have multiple part time jobs instead of one full time job. If you are planning to buy a house soon and willing to upgrade your employment in order to get a better rate, now is certainly the time to start that process! 
 
Save Up For the Down Payment
Yes, even this makes a difference in your mortgage rate. The more money you put down, the lower your mortgage payment has the likelihood to be. If you have enough money on hand to fund a 20% down payment, you should absolutely budget that money to do just that. Lenders do accept down payments lower than 20%, of course, but we’re talking mortgage rates, here. The sooner you can pay down your mortgage to less than 80 percent of the total value of the home (the principal), the sooner you can get rid of mortgage insurance, which reduces your monthly bill. Also, having saved up for a larger down payment than others is yet another way to prove to your lender that you are certainly going to be a responsible home owner! 
 
Consider an ARM (Adjustable Rate Mortgage) 
Yes, you’ve heard all about Adjustable Rate Mortgages… Their rates can change on a set schedule, opposite from a fixed rate mortgage, which guarantees the same monthly rate throughout the life of the loan. Wouldn’t this be a bad route if you want a lower mortgage rate? Not always. It might save you money if you lock in a lower rate for a shorter period of time, such a s five or ten years. Adjustable Rate Mortgages are a financial tool that can be extremely beneficial for some. If you know that the home you are about to buy is not your “forever” home, you can lock in a low rate for a few years and then simply move when those years are up. Typically, Adjustable Rate Mortgages offer lower rates than Fixed Rate Mortgages generally do, so it’s certainly a route to investigate, but remember, it’s not right for everyone. Make sure you do your research and confirm that this type of mortgage is right for your finances before you commit to it. 
 
Shop Among Multiple Lenders
When you’re searching for the best mortgage rate, you want to shop lenders, too. Two lenders very rarely offer the same rate, so there could always be someone offering the same loan with cheaper interest rates. You absolutely must do the necessary research to make sure that you’re getting the best fit for your financial situation. Don’t speak to your personal bank and assume that their offer is the best you’re going to get just because you have been their customer for a long time. Make sure you talk to independent lenders and other lending institutions as well. Shop and compare the loan estimates you receive to work out where you can get the best deal in general. Of course, things can change depending on your financial situation and other personal details, but typically the mortgage lender who offers the best rates on day one still has the best rate for you on closing day. It’s just how it works!
 
Aim for Fifteen Year Fixed Rate
Yes, the most common loan type is a 30 year fixed rate, but if your goal is lower mortgage rates, you must look into fifteen year fixed rate type mortgage loans. While it’s true that your monthly payments could be higher, if they are, it’s simply because the life of the loan is shorter and there is less time for you to pay off the same amount. However, in return for this, you will save thousands of dollars at minimum in interest, because you’re paying off the loan much faster. Generally, those who go with fifteen year fixed rate mortgages save around $100,000 more in interest costs than those who go with thirty year fixed rate mortgages. That’s a ton of money! The national average for a fifteen year fixed rate mortgage is 4.15 percent. This route may not be right for everyone, much like considering an adjustable rate mortgage, but if it’s right for you, it’s going to be hugely beneficial to your finances. 
 
Lock In Your Rate
The closing process can take way longer than you thought it would. Sometimes it can take weeks, or, at worst, months. While this is not the usual experience of those buying a home, or even common place, it can happen. After you sign your home purchase agreement and you have secured your loan, make absolutely sure you ask your lender to lock in your rate. Sometimes there is a fee involved with doing this, but it is well worth it. The fee will pay for itself if rates rise – because your rate won’t budge one inch. You can typically lock in your promised mortgage rate for any amount of time, but the longer you ask for the rate to be locked in for, the more you’ll pay for the fee we mentioned. You must make sure that the cost of the fee does not outweigh the money you’ll save by locking in your rate, so be sure that you do a little research and forecasting for the near future of mortgage rates before you decide how long you wish to lock in your rate for. 
 
Ensuring that your mortgage rate is low is one of the best things you can do to ensure that your monthly home payments remain low and manageable over a long period of time. It can save you anywhere from a few thousand to a hundred thousand dollars over the life of your mortgage loan – and that’s unquestionably worth it. Taking these steps can be a great start to that process. Make sure the terms and conditions of your mortgage loan meet your needs and that you have set yourself up to ace the mortgage application process.

De nouvelles prévisions de croissance pour le Canada

L’économie canadienne est sur le point de croître de nouveau, mais de manière très différente, selon le Rapport sur la politique monétaire publié récemment par la Banque du Canada. La Banque du Canada prévoit un renforcement modeste et progressif de la croissance économique mondiale. Encore une fois, le marché américain a une incidence sur la croissance au Canada. Même s’il existe une demande pour nos exportations, l’investissement dans le secteur résidentiel et dans le secteur du pétrole et du gaz naturel des États-Unis, qui constituent d’importantes sources de demande d’exportations canadiennes, a changé. L’activité économique a progressé à un rythme modéré à la fin de 2015 et au début de 2016. Même si l’on espérait le début d’une forte impulsion, celle-ci n’est jamais arrivée. La croissance devrait rester modeste au cours de l’année. Voilà qui n’est pas étonnant dans une année électorale.

La génération millénaire a besoin d’aide pour accéder à la propriété

De récents rapports de deux grandes banques canadiennes (CIBC et Banque Scotia) offrent un aperçu de la génération millénaire et de l’accession à la propriété, ainsi que de l’incidence d’Internet sur le magasinage d’une hypothèque. Résultat : près des deux tiers des représentants de la génération millénaire prévoient devenir propriétaires d’une maison au cours des cinq prochaines années, mais n’ont pas encore d’argent pour constituer une mise de fonds. Quelque 96 % des Canadiens utilisent Internet pour trouver de l’information, mais 70 % d’entre eux se fient encore à des conseillers hypothécaires.

Parmi les Canadiens âgés de 18 à 24 ans, les deux tiers (64 %) prévoient accéder à la propriété. Quelque 63 % cherchent à acheter une maison au cours des cinq prochaines années, mais près de la moitié (44 %) affirment ne pas avoir commencé à économiser. La mise de fonds est le principal obstacle. Cependant, la hausse des prix est aussi considérée comme ayant une incidence sur leur capacité d’achat.

Une majorité (56 %) de Canadiens comprennent la situation et affirment que des mesures devraient être prises pour aider la jeune génération à devenir propriétaire. Près de 77 % estiment qu’il est plus difficile d’acheter une maison pour les jeunes Canadiens d’aujourd’hui qu’il ne l’était pour les générations précédentes.

Voici les principales conclusions du sondage de la CIBC au sujet de la génération millénaire et de l’accession à la propriété :

64 % des Canadiens âgés de 18 à 34 ans affirment avoir l’intention d’acheter une maison. Parmi ceux-ci : 63 % prévoient le faire au cours des cinq prochaines années, et 44 % n’ont pas encore commencé à épargner en vue de leur mise de fonds.54 % des représentants de la génération millénaire qui prévoient acheter une maison affirment que leur principal obstacle à l’accession à la propriété est d’épargner suffisamment pour leur mise de fonds. Parmi les autres obstacles, on retrouve le manque de sécurité d’emploi et de revenus suffisants pour payer des versements hypothécaires (53 %) et la hausse des prix de l’immobilier (46 %).56 % des Canadiens affirment que des mesures devraient être prises pour aider les jeunes Canadiens à accéder à la propriété.77 % des Canadiens affirment qu’il est plus difficile d’acheter une maison aujourd’hui pour les jeunes Canadiens qu’il ne l’était pour les générations précédentes.

Qu’est-ce que cela signifie pour les courtiers en prêt hypothécaire et les consommateurs? En fait, il s’agit de bonnes nouvelles pour les consommateurs. À mesure que la concurrence augmente, les produits hypothécaires deviennent plus adaptés et proposent plus d’options. La concurrence est une bonne chose, car elle vous donne des choix. Les courtiers peuvent mettre ces choix à votre disposition.

Puisque les taux d’intérêt sont plus faibles que jamais auparavant, il est facile de trouver un faible taux affiché auprès de votre banque locale ou de votre courtier en prêt hypothécaire. Cependant, les prêts hypothécaires ne sont pas aussi simples que certains le prétendent, surtout lorsque le taux est le seul élément considéré.

Il est important que les acheteurs s’informent sur les prêts hypothécaires, notamment les aspects suivants : modalités de remboursement anticipé, pénalités, taux fixe ou variable, prêt hypothécaire fermé ou remboursable par anticipation, etc. Chaque situation est unique, car chaque emprunteur a besoin de sa propre stratégie.

Encore une fois, le volume considérable de renseignements en ligne peut être déroutant. Même s’il est bien d’effectuer des recherches sur Internet, une fois que vous détenez les renseignements voulus, il demeure important de faire affaire avec un conseiller en prêt hypothécaire agréé qui posera les bonnes questions afin d’établir un prêt hypothécaire sur mesure qui répond à vos besoins à court et à long terme.

Conseils pour vous aider à acheter votre première maison

L’achat d’une maison est l’une de vos décisions financières les plus importantes. Vous devez donc prendre une décision éclairée. Je vous aiderai tout au long du processus d’achat de votre maison, à partir du moment où vous décidez de l’acheter jusqu’à votre déménagement!

Pourquoi faire affaire avec moi? Je vous aiderai pendant le processus d’achat de votre maison :

en expliquant les divers produits hypothécaires à votre disposition et en vous donnant des conseils sur le produit qui convient le mieux à votre situation financière;en vous indiquant les documents que vous devez fournir pour obtenir une approbation hypothécaire;en personnalisant vos options hypothécaires afin que votre prêt hypothécaire fonctionne pour vous;en expliquant tous les coûts qui s’ajoutent à votre mise de fonds.

Création de votre équipe pour d’achat de votre maison

Il est utile d’établir dès le départ l’équipe de professionnels qui vous aidera dans le cadre du processus d’achat de votre maison. Votre équipe doit être composée de moi-même, votre courtier immobilier, d’un inspecteur en bâtiment, d’un avocat ou un notaire et d’un agent d’assurance.

PRINCIPAUX POINTS À CONSIDÉRER : Voici quelques points clés à garder en tête au début du processus d’achat d’une maison et les avantages de faire affaire avec un courtier en prêt hypothécaire. N’oubliez pas que, dans la plupart des cas, mes services ne vous coûtent rien et sont sans risque ni obligation.

Connaissez votre capacité d’empruntObtenez une garantie de taux pouvant aller jusqu’à quatre moisAssurez-vous de préparer tous les documents pour l’approbation du crédit sans tarder, y compris les documents exigés selon les différents types de revenus (c.-à-d. pour un salarié ou un travailleur autonome)Prêt hypothécaire fermé ou remboursable par anticipation, prêt hypothécaire à taux fixe ou à taux variablePrêt hypothécaire ordinaire ou à quotité de financement majoréDurée de remboursement (amortissement) : jusqu’à 30 ansDurée de votre prêt hypothécaire : de six mois à dix ansLes frais juridiques, les droits de mutation immobilière, l’arpentage, l’assurance titre, l’assurance incendie, l’inspection résidentielle et la taxe de vente harmonisée sont d’autres coûts à considérer.

Vous vous sentez dépassé? Discutons-en et je vous expliquerai chacun de ces points! Ensemble, nous pouvons examiner vos options et créer un plan de financement hypothécaire qui vous convient.

Utilisez ces conseils d’épargne pour vous libérer de votre hypothèque!

Bonne nouvelle! Il vous suffit d’apporter de petits changements afin de vous libérer de votre hypothèque et d’économiser des milliers de dollars d’intérêts par année. En décembre, l’association Professionnels hypothécaires du Canada a publié son rapport sur l’état annuel du marché du logement, selon lequel en 2015, 36 % des propriétaires ont pris des mesures pour réduire leur dette hypothécaire. Voici comment vous pouvez y parvenir vous aussi.

Vous pensez peut-être que vous pouvez seulement effectuer des paiements forfaitaires, mais il existe d’autres moyens de réaliser des économies sur votre prêt hypothécaire :

Renégocier votre prêt à un taux d’intérêt inférieurPasser à des paiements accélérés hebdomadaires ou toutes les deux semaines, augmenter votre paiement régulierPaiements forfaitaires

LE SAVIEZ-VOUS? Le fait d’augmenter votre paiement de seulement 20 $ par mois peut avoir un effet positif, car le montant supplémentaire est appliqué directement au capital hypothécaire, ce qui réduit le montant des intérêts que vous paierez sur toute la durée du prêt.

Autres conseils :

Paiements forfaitaires annuels ou périodiques : Vous pouvez faire des paiements forfaitaires de 10 à 25 % du capital original chaque année.

Augmentez votre paiement : Vous pouvez aussi augmenter votre paiement courant de 15 %, de 20 % ou même de 100 % chaque année.

Doublez vos paiements : Certains prêteurs offrent aussi l’option de doubler tous les paiements.

Paiements accélérés : Grâce à l’option de paiement hebdomadaire ou toutes les deux semaines, vous pouvez passer à un paiement accéléré qui vous permet d’appliquer un petit montant supplémentaire directement au capital. Ce paiement est conçu pour que vous fassiez l’équivalent de 13 paiements en 12 mois.

Laissez-moi vous aider à épargner! La liberté que procure une absence totale de dettes est un rêve pour de nombreux Canadiens. Si vous êtes incertain de la prochaine étape à suivre dans cette optique, discutons-en. Ensemble, nous pouvons examiner votre prêt hypothécaire, dresser votre portrait financier et créer un plan de réduction hypothécaire qui vous convient.